La maison blanche offre le café à ses utilisateurs et utilisatrices. Un délicieux café importé directement du producteur par l’intermédiaire d’Algrano, torréfié à Bâle chez In The Name Of et fraîchement moulu juste pour ta tasse. On l’aime beaucoup et on en est fier, raison pour laquelle on veut t’en dire plus sur ses origines et le processus du producteur jusqu’à la maison blanche !

La production

Photo Algrano – récolte du café, Brésil

Le café que tu peux déguster à la maison blanche vient en général d’Amérique du Sud et la variété est l’arabica, le café de montagne. Plus le café est cultivé en hauteur, meilleur il est.

Actuellement le café provient d’un groupe de petits producteurs du Brésil, au sud de l’état de Minas Gerais. Ces producteurs sont réunis dans la coopérative APAS.

La récolte

Comme pour tout végétal, le caféier a son processus de développement et donc sa période de récolte.

Après la fleur, les grains se forment dans un processus plutôt long (6 à 12 mois). En Suisse, la climat ne permet pas d’avoir suffisamment de temps pour le développement des grains, raison pour laquelle on ne cultive pas de cafés dans nos régions. Une fois mûrs, les grains de café sont récoltés “en cerise”, c’est-à-dire avec la chair autour. Ensuite, la chair est enlevée par séchage ou par lavage.

Fazenda Guariroba - algrano

Photo Algrano – café en cerise, Brésil

La grande majorité des producteurs se trouvent dans la “coffee belt”, une zone géographique autour de l’équateur (Afrique, Asie, Amérique du Sud). La récolte commence au nord de la coffee Belt (en janvier pour le Mexique), puis elle descend au sud durant l’année. Dans les pays proches de l’équateur, il y a deux récoltes, car les températures sont suffisamment chaudes et stables.

La café est conservé avec la peau dans le pays d’origine. Dès qu’il y a une commande, on effectue un triage pour enlever la peau et les défauts et pour homogénéiser la taille.

 

 

coffee belt coworking maison blanche monthey

Séchage

Le séchage se fait généralement au soleil sur le béton en fine couche, pendant 10 à 15 jours. Il est retourné chaque jour afin d’avoir une homogénéité du séchage. Une autre méthode, appelée african raised bed, consiste à faire sécher les grains de café sur des mailles.

Ensuite, on laisse reposer les grains 3 mois avant torréfaction.

Les producteurs du café de la maison blanche travaillent avec de petites quantité ce qui donne une meilleure qualité.

Photo Algrano – Chargement dans le container, El Salvador

Photo Algrano – séchage de café sur un patio, El Salvador

Photo Algrano – Séchage de patio sur “african raised bed”, El Salvador

La torréfaction et l’emballage

torrefaction basel coworking maison blanche monthey

Torréfaction à Bâle

Le café de la maison blanche arrive encore vert en Suisse, directement à Bâle où il est torréfié par In The Name Of.

Un café vert garde pendant 1 an son arôme, un café torréfié pendant 1 mois et un café moulu seulement quelques heures ! C’est pourquoi il est important de torréfier le café le plus proche possible du lieu de dégustation, et de le moudre au dernier moment.

Le choix de la torréfaction se fait selon 3 variables : temps, température et air. Chaque café a une courbe de torréfaction idéale, définie par le torréfacteur.

Le café de la maison blanche a une torréfaction plutôt claire, ce qui signifie que la typicité du terroir est préservée et ce qui donne un café doux, aux notes fruitées, florales, gourmandes ou épicées avec une pointe d’acidité.

Finalement, le café est conditionné dans des sachets de 250 gr ou 1 kg et est directement acheminé à Monthey. Les sachets de 250 gr peuvent être achetés sur place à la maison blanche au prix de CHF 8.- le paquet.

L’intermédiaire Algrano – l’importation

Algrano est une entreprise créée en 2015 par 3 jeunes entrepreneurs, dont deux membres du comité de la maison blanche, Christian Burri et Gilles Brunner. Algrano met en relation directe les producteurs et les torréfacteurs. En enlevant les intermédiaires, notamment les grosses entreprises de négoce, les acteurs du café sont plus indépendants et plus responsables. La transparence des coûts et la responsabilisation des producteurs et torréfacteurs sont les valeurs centrales d’Algrano.

Pour les consommateurs (par exemple les coworkers de la maison blanche), l’intérêt est de consommer une café issu du commerce équitable, et d’avoir une transparence sur les prix.

Le prix en détail

 

Bien qu’il soit offert aux coworkers, le café de la maison blanche a un prix. Les sachet de 250gr peuvent être achetés à 8 CHF. Voici le détail du prix :

CHF 3.15 Prix achat producteur

CHF 0.34 Prix exportation

CHF 0.47 Prix envoi jusqu’au torréfacteur (transport et import)

CHF 0.12 Algrano

CHF 16.00 Prix torréfaction

CHF 1.58 Prix emballage

CHF 1.50 Prix envoi jusqu’à la maison blanche

CHF 8.84 Marge la maison blanche

CHF 32.00 Prix vente à la maison blanche

 

On t’a donné envie de venir tester le café ? Viens visiter notre coworking et rejoins la communauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire